injureeLicenciement – Faute grave – Injures – Licenciement Abusif : Non
Résumé :  Le témoin entendu en première instance, ayant confirmé lors de l’audience d’enquête la réalité des injures proférées par le salarié à l’endroit de son chef direct, ceci constitue une faute grave justifiant le licenciement,  Il convient donc de confirmer le jugement de première instance, qui demeure suffisamment et sainement motivé.

Cour d’Appel de Casablanca Jugement n° 2861Dossier Social n° 1040/2001

il en résulte ; qu’il est considéré faute grave ; le salarié qui a commis des injures à l’endroit de son employeur , que se soit contre l’employeur ou un autre salarié dans le lieu du travail .sanctionner par un licenciement sans indemnités.

Maitre NKAIRA ,Avocat à Casablanca.

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

© 2020 Cabinet D'avocat. Tous droits réservés.

logo-footer

            

Share via
Copy link
Powered by Social Snap