Droit du travail

Un salarié ambitieux cherche toujours  à évoluer dans son poste et dans son milieu de travail, et bien pour y arriver la plus part consacrent leur temps à démonter leurs compétences pour donner plus de satisfaction, afin d’avoir plus d’avantages, ainsi évoluer dans la société. Or , parfois l’employeur procède à un changement radicale de la nature du travail du salarié . Tout d'abord la règle est  que l’employeur  détermine les conditions du contrat de travail en fonction de ses besoins, en application  de cette règle le salarié doit   se conformer aux ordres de son employeur. Mais est ce que cette règle coiffe toutes les décisions de changement de travail ? En premier lieu ce changement ne pose pas de problème quand il est demandé par le salarié pour obtenir une meilleure rémunération, et de meilleures conditions de travail ou un nouveau poste. Par contre le problème se pose quand c’est l’employeur qui le demande ou...

Read MoreRead More

les salariés et les cadres soufrent d’une inégalité sauvage. Pour avoir un bon poste et un bon salaire ; faut-il travailler dure ? En principe oui , mais en réalité malheureusement c’est autres choses qui fait qu’un jeune recruté(e) touche plus que d’autres salariés de la même qualification. La loi marocaine a interdit ce comportement, le problème c’est que les salariés ne peuvent pas se manifester, et demander leurs droits comme prévu par le code de travail marocain. Est également interdite à l'encontre des salariés, toute discrimination fondée sur la race, la couleur, le sexe, le handicap, la situation conjugale, la religion, l'opinion politique, l'affiliation syndicale, l'ascendance nationale ou l'origine sociale, ayant pour effet de violer ou d'altérer le principe d'égalité des chances ou de traitement sur un pied d'égalité en matière d'emploi ou d'exercice d'une profession, notamment, en ce qui concerne l'embauchage, la conduite et la répartition du travail, la formation professionnelle, le salaire, l'avancement, l'octroi des avantages sociaux, les mesures disciplinaires...

Read MoreRead More

Fuite des cerveaux: 91% des Marocains veulent partir travailler à l'étranger Mais 74% de ceux qui y sont installés espèrent revenir un jour. Par Yasmine Bidar izusek via Getty Images   Qui sont les Marocains diplômés qui quittent le royaume pour migrer à l’étranger? Pour quelles raisons les jeunes talents choisissent de partir? Comment retenir et fidéliser les cerveaux marocains ? Autant de questions auxquelles a tenté de répondre ReKrute, le portail marocain pour l’emploi, à travers une enquête menée auprès de 1.882 personnes dont la moyenne d’âge est de 35 ans, avec des profils Bac+3 ou plus. Entre autres chiffres marquants, on y apprend que 91% des Marocains souhaitent travailler à l’étranger. Un nombre conséquent qui illustre une réalité: les cerveaux marocains fuient le pays pour prétendre à une meilleure carrière sous d’autres cieux. “Il semblerait que les entreprises marocaines n’engagent pas les efforts nécessaires pour retenir et fidéliser les talents marocains”,  souligne...

Read MoreRead More

[vc_row row_type="row" use_row_as_full_screen_section="no" type="full_width" text_align="left" box_shadow_on_row="no"][vc_column][vc_column_text] Parmi les 8.000 hauts cadres marocains formés dans les secteurs public et privé du royaume et quittant chaque année le pays, on trouve des centaines d'ingénieurs. Leur nombre équivaut à celui des diplômés annuels des quatre écoles d'ingénieurs de l'université Hassan II de Casablanca. C'est une douloureuse fuite de cerveaux que connaît le Maroc. Chaque année, plus de 600 ingénieurs quittent le pays, selon le ministre de l'Education nationale, Saïd Amzazi. C'est ce que nous révèle le quotidien L'Economiste qui, dans son édition du 26 juillet, précise que le ministre intervenait à l'occasion de la remise des diplômes de la 29ème promotion de l'Ensem, parrainée par Fiat Chrysler Automobiles Maroc. Le nombre d'ingénieurs qui font le choix de faire carrière hors du Maroc équivaut au nombre de diplômés par an des quatre écoles d'ingénieurs de l'université Hassan II de Casablanca. Mais le phénomène de l’exode des cadres...

Read MoreRead More

Baisse du taux de chômage au Maroc, selon Yatim Le taux de chômage a baissé de 10,6% à 10% au troisième trimestre de 2018, par rapport à la même période en 2017, a affirmé, mardi 8 janvier 2019 à Rabat, le ministre de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Yatim. En réponse à une question orale sur le « l’augmentation du taux de chômage », présentée par le groupe Haraki à la Chambre des conseillers, Mohamed Yatim a expliqué que le volume global d’emploi a augmenté de 122 000 postes, soulignant que les postes d’emploi rémunérés représentent 85%. Le ministre a également noté une baisse du taux de chômage parmi les femmes et les jeunes de 15 à 24 ans, faisant état de la création lors des dernières années (2017 à 2019) de 138.491 postes d’emploi dans le secteur public, dont 70.000 contractuels et ce, sans prendre en considération les établissements publics. L’approche gouvernementale en...

Read MoreRead More

L'arbitrage est un des moyens alternatifs de règlement des conflits est devenu la vois la plus demandé pour alléger les mécontentements de la procédure judiciaire. (1) La vérité de développement  commerciale moderne a été accompagnée par un développement   des nouveaux  moyens  de  règlement de conflits et plus précisément  l’arbitrage (2). L’exécution des contrats dans une période plus grande  varie  selon les circonstances ; économiques  et politiques  de l’investissement. Ce qui a une grande influence sur les obligations des contractants, et leur obligent dans les plus par des cas à modifier leur closes de contrat pour garder l’investissement. Mais ces discutions  sur les clauses des contrats n’aboutissent pas toujours à des solutions, ce que  ouvre la voie des modes de règlement des conflits. (3) Tous les changements sociaux et économiques que connaît le monde actuel, impose l’étude sur l’avenir de la justice .pour élargir sa vision, et la nécessité  de voir des nouveaux moyens de  règlement des...

Read MoreRead More

la conduite en état d'ivresse au volant d'un véhicule de fonction constitue une faute grave peu important le nombre de kilomètres effectués en état d'ébriété par le salarié. lorsqu'un salarié, qui est affecté en exécution de son contrat de travail à la conduite d'un véhicule automobile, se voit retirer son permis de conduire pour conduite sous l'empire d'un état alcoolique, l'employeur n'est pas tenu de chercher des solutions qui permettraient au salarié de continuer d'assumer une partie de ses fonctions ne nécessitant pas la possession d'un permis de conduire ; de sorte qu'en écartant la faute grave au motif que, s'il s'était vu retirer son permis de conduire pour conduite sous l'empire d'un état alcoolique, ce qui l'empêchait de conduire son véhicule de fonction, la société ...

Read MoreRead More

La démission est un acte qui permet au salarié de mettre fin à son contrat de travail à durée indéterminée, à condition de respecter la forme prévu par la loi. Le salarié est tenu de respecter le délai de préavis prévu dans le contrat de travail qui est légalement valable  qui détermine la relation avec son employeur. ==== les formes de la démission : la démission peut être déclarer et notifier , comme elle peut être constater par le fait d'une absence prolongé sans reprise de travail , c'est le cas d'abandon  de poste sans avertir l'employeur ni en avoir donner son accord. ==== les obligations du salarié en cas de démission: le salarié doit repescter le reste des clauses prévu dans le contrat de travail, tel la clause de non-concurrence. dans ce cas il faut s'assurer que ces clauses ne sont pas abusives. ==== Maitre Abdelrhani Nkaira Avocat au Barreau de Casablanca Agréé à la cour de cassation ▶️linkedin ...

Read MoreRead More

La preuve de la faute du salarié n'est pas toujours aussi simple, dans certaines cas l'employeur a besoin de mener une enquête pour s'assurer des fautes commises et de leurs auteurs. La présence du salarié est par fois indésirable, pour le bon déroulement de l’enquête. C’est la raison pour la quelle l'employeur choisi de suspendre les fonctions des salariés suspects, pour permettre aux auditeurs et enquêteurs de faire leurs travail sans la présence de ces salariés. Dans plusieurs cas l'employeur choisit de suspendre les fonctions du salarié, Est ce que l'employeur est libre de prendre cette mesure ? la limitation de temps: L’employeur ne peut pas demander au salarié d'arrêter le travail pour une durée indéterminée, pour lui permettre de s'assurer de la faute, même si cette mesure est prise dans un cadre conservatoire et préventif. L’employeur qui prend la décision de suspendre les fonctions d'un salarié pour une durée ouverte, sans que le  salarié puisse...

Read MoreRead More